Poodle Lit. 101

Poodles (and cousins) in language: French

French/English: "barbet... n.m. (fem. barbette (1)) Water-spaniel. Ce barbet va bien à l'eau, that spaniel takes the water well; crotté comme un barbet, very muddy.
"barbette(2)...n.f. A kind of nun's wimple; (Fort. barbette. Coucher à la barbette, to sleep on a mattress laid on the floor; tirer en barbette, to fire in barbette (over the parapet).
"caniche...n.m. Poodle. canichon, n.m. Small poodle; duckling." Cassell's French-English English-French Dictionary (NY: Funk & Wagnalls, 1951).

From a recent (1973; Robert) French dictionary: "BARBET...n.m. (1508; de barbe). Espèce d'épagneul à poil long et frisé. -- Adj. Chien barbet.

CANICHE...n.m. (1743; de cane, ce chien aimant barboter [wade around; barbot is the common eel-pout] dans l'eau). Espèce de chien barbet à poil frisé. Tondre [to shear; to clip; to crop] un caniche. Suivre qqn comme un caniche, pas à pas, fidèlement. [follow someone like a Poodle, step by step, loyally]." Paul Robert, Dictionnaire(1973).

Approximately a century earlier (1867):
"BARBET s.m. (...barbe, à cause de ses longs poils, ou Barbarie, comme pour barbe, cheval). Espèce d'épagneul dont le poil est long et frisé: Le BARBET est très-intelligent et très-attaché à son maitre: mais la longueur de son poil l'expose à se crotter affreusement en marchant par les rues. (Buffon.) Le BARBET a les oreilles tout à fait pendantes. (Cuv. [prob. Baron Georges Léopole Chrétien Frédérick Dagobert Cuvier (1769-1832), French naturalist, founder of the science of paleontology) Un BARBET, à qui la mine de cet homme a déplu, s'est mis tout d'un coup à japper. (Brueys.) S'il lui fallait un peu de volaille, c'était pour en donner les os à un BARBET noir, son compagnon fidèle. (Balzac.)

"--Contrebanier des Alpes: Le nouveau général d'armée se trouva à de nouveaux exploits, mais ce ne fut que contre les BARBETS des vallées. (Saint-Simon) Ce nom avait d'abord été donné aux calvinistes des Cévennes. V. BARBETS.

"--Loc. fam. Crotté comme un barbet, Affreusement crotté. Suivre quelq'un comme un barbet, Le suivre partout: Il me SUIT COMME UN BARBET. Chercheur de barbet, Filou qu s'introduit dans les maisons sous quelque prétexte, par exemple pour chercher un barbet: Ah! ce sont des CHERCHEURS DE BARBETS; ce sont des filous qui veulent dérober mes meubles.

"--Art milit. Barbette.

"--Icthyol. Nom vulgaire de rouget et du mulet.

"--Adjectiv. Qui est de la race des barbets. Un chien BARBET. Circé changeait en chiens BARBETS les compagnons d'Ulysse. (Voltaire.) Les chiens BARBETS ont beau avoir la réputation d'êre les meilleurs amis du monde, ils ne nous valent pas. (Voltaire.)

"--Encycl. Le barbet est, de tous les chiens, celui dont l'intelligence parâit le plus susceptible de dévelopment; il est extrêmement attaché à son maître, et l'on sait que c'est, par excellence, le chien de l'aveugle. Son odorat est assez fin, et on peut le dresser à tous les services. Il aime l'eau et nage avec la plus grande facilité aussi l'emploie-t-on à la chasse des oiseaux aquatiques. L'éducation de cet animal est très-facile, mais il exige beaucoup de soins pour être tenu propre.

"Il y a deux variétés de chiens barbets; ...[1] le grand barbet, ainsi caractérisé par Cuvier: "Tête grosse, ronde; cavité cérébrale plus vaste que dans aucune autre race; sinus frontaux très-développés; oreilles larges, pendantes; jambes courtes; corps épais, raccouci; queue presque horizontale; poil long, frisé sur tout le corps, de couleur noir ou tacheté de noir sur du blanc, quequefois tout blanc, ou bien jaunâtre ou roussaire. Ce chien atteint souvent la grandeur du mâtin, mais il a généralement le cours plus trapu, les jambes plus courtes et plus fortes; ...[2] le petit barbet, que ne diffère du précédent que par sa taille plus petite et son pelage un peu moins laineux et plus hérisssé...

"CANICHE adj. (ka-ni-che -- du lat. canis, chien). Mamm. Qualification donée à une race spéciale de chien, le barbet: Un chien CANICHE. Une chienne CANICHE.

"--Substantiv. Chien barbet: Un beau CANICHE. Une belle CANICHE.

"'L'aveugle au basson qui pleurniche
L'écorche, en se trompant de doigts;
La sébile aux dents, son caniche
Prés de lui le grogne à mi-voix.'
--TH. GAUTIER

"CANICHON s.m. (ka-ni-chon --dimin. de caniche). Chien barbet de petite taille.

"CANICHON s.m. (ka-ni-chon --dimin. de cane). Jeune canard encore couvert de duvet." Pierre Larousse, Grand Dictionnaire Universel du XIX Siècle (Paris: 1867).

"un chercheur de barbets: un escroc qui s'introduit dans les maisons sous prétexte de chercher un chien égaré. 'Ah! ce sont des chercheurs de barbets, ce sont les filous qui veulent dérober mes meubles!' Francion [a novel; 1622] Liv. X." A crook who "cases the joint" having gained entry to a house on the pretext of looking for a lost poodle. (Littré's dictionary, 1878 edition.)

CANICHE: Ballot carré (Vidocq) aux coins duquel la toile d'emballage forme des oreilles semblables à celles d'un petit chien. From Lorédan Larchey (1831-1902), Les Excentricitiés du Langage, 5th edition , 1865.

The headpiece for this section is a political cartoon by Paul Hadol (1835-1875; French caricaturist of the Napoleonic Third Empire). La Ménagerie impériale de Paul Hadol et les Goncourt (1871). "NEWERKERQUE [sic: Nieuwerkerke, Count Alfred de (1811-1892), friend of Louis Napoleon Bonaparte, director general of museums, responsible for organization of the Paris Salon] LE CANICHE (Bohême-Rapine) [1862]", numéro 26. Nieuwerkerke's head on a Poodle's body, the imperial monogram branded to his shorn thigh, and tied to his tail a couple of framed pictures, and ... an "Oscar"?

Go back to Poodle Lit. 101